Cigare pour homme : Comment le choisir, le fumer et le conserver ?

Populaire auprès des hommes, le cigare n’est plus à présenter aujourd’hui. En effet, pour certains amateurs hautement calés en la matière, il s’agit même d’un moyen de communiquer mieux encore, de conclure des affaires. Cependant, devenir une fin connaisseuse en matière de cigare n’est pas chose aisée. Le monde du cigare demande en clair d’avoir une certaine érudition sur le sujet il faut notamment savoir choisir, fumer et conserver cette merveille. Vous l’aurez compris, nul ne fume du cigare s’il n’est érudit.

Qu’est-ce qu’un cigare ?

Le cigare est un objet cylindrique constitué d’une feuille principale de tabac enroulée sur d’autres sous forme de spirales. Une faible proportion de cigares notamment ceux de qualité inférieure auront tendance à être composés de feuilles de tabac enroulées sur des feuilles découpées en petits morceaux au lieu de feuilles pliées. La composition du cigare est assez standardisée. Généralement, on compte 3 parties principale à savoir :

  • Le pied : C’est la partie qui se trouve à l’opposé de la tête c’est aussi celle qui subit la combustion ;
  • La tête : Elle se trouve à l’autre extrémité de la tête et est portée à la bouche pour fumer ;
  • La tripe : Elle est composée de feuilles de tabac provenant de plusieurs endroits de la plante c’est pour ainsi dire l’élément central du cigare. Parmi les trois éléments qui constituent la tripe nous avons une feuille qui assure une combustion satisfaisante, une autre feuille qui aromatise le cigare et la troisième et dernière feuille se charge de conférer de la force au cigare.
  • La sous-cape : Encore appelée capote, elle se situe entre la tripe et la cape elle est formée de deux feuilles roulées de façon inverse afin de maintenir l’intégrité de la tripe ;
  • La cape : La cape est l’élément le plus visible du cigare il s’agit de la grande feuille qui enrobe les autres feuilles pliées.

Caractéristiques d’un cigare

Plusieurs caractéristiques sont propres aux cigares. Ces caractéristiques sont multiples et variées. Il s’agit notamment des arômes, de la texture, des couleurs de la cape ainsi que comme susmentionnés de sa composition.

Premièrement, les saveurs du cigare sont au nombre de trois et se déclinent sous les dénominations de foin, divin et purin. C’est un préalable pour tous les grands amateurs de cigares que de maîtriser ces trois saveurs qui ont trait au tiers du cigare au niveau duquel on se situe. Ainsi on lorsqu’on se trouve au premier tiers du cigare la saveur correspond au foin, quand on est au deuxième tiers il s’agit du divin et le troisième correspond bien évidemment au purin. Chaque grande catégorie peut se démembrer en sous-catégorie assurant dans de bonnes conditions au cigare une véritable empreinte aromatique.

Les couleurs de la cape sont quant à elles assez variables également. Elles varient aisément entre le jaune claire et marron. Les nuances du cigare sont cependant à peine perceptibles d’un cigare à un autre. Chaque cigare est classé en fonction de son diamètre qui définit son modèle. Ce modèle ou module conditionne aussi grandement le choix du cigare selon que l’on soit un débutant ou un habitué.

Comment choisir son cigare ?

Selon qu’on soit débutant ou habitué, le choix d’un cigare varie grandement. Ainsi, plusieurs astuces permettent de choisir le cigare idéal :

Son aspect

L’aspect visuel compte bien évidemment dans le choix d’un cigare néanmoins il ne faut pas se contenter de le voir, il faut aussi le toucher. On vérifie ainsi le taux d’humidité. Le cigare ne doit être ni trop sec sinon on coure le risque qu’il ne s’affaisse ni trop humide sous peine d’avoir une texture spongieuse. Votre cigare doit aussi éviter d’avoir l’air de détenir des grumeaux cela laisse présager qu’il contient autre chose que du tabac ces cigares sont donc à ne pas choisir.

La taille de module du cigare

Les gros modèles sont plus adaptés pour les débutants vus que les feuilles ne sont pas très serrées ce qui permet un tirage plus aisé. Néanmoins, ces modules présentent l’inconvénient de mettre beaucoup de temps pour être entièrement fumés.  Les petits cigares quant à eux sont plus corsés, et plus difficiles à fumer en raison du roulage serré des feuilles rendant le tirage assez difficile. Il est préférable pour les débutants d’opter pour un cigare intermédiaire ni trop gros ni trop serré ni trop fort.

Le goût recherché

Le choix du goût revient au client qui sera servi par un caviste après que celui-ci ait aux termes d’une série d’interrogations déterminés les besoins du client. Le goût du cigare est néanmoins fonction du terroir, du taux de nicotine et de sa force.

L’odeur du cigare

Cette odeur compte beaucoup mais dépend aussi des habitudes du consommateur.

Comment se fume un cigare ?

Fumer un cigare n’est pas comme fumer une cigarette, il faut le déguster et cela passe par plusieurs étapes préliminaires.

  • Le pied doit être coupé à l’aide d’un coupe-cigare ;
  • Sentir la cape
  • Allumer et fumer

Fumer un cigare vous l’aurez compris c’est tout un art il faut d’abord choisir le bon tirage. Eviter après la troisième bouffée d’allumage d’augmenter la fréquence de tirage. Limitez-vous à maximum 2 tirages par minute pour maintenir tout le goût du cigare.

Conservation d’un cigare

Les cigares doivent être placés dans des conditions idoines de température, d’hygrométrie et d’aération il y’a donc en matière de cigares des choses à faire et à ne pas faire.

  • Les cigares doivent disposer d’un taux d’humidité de 70% cette hygrométrie convient très bien à la combustion d’un cigare car dans un milieu plus sec le cigare se consumera plus vite.
  • La température doit être ambiante c’est-à-dire d’environ 20 degrés vous l’aurez compris, un frigo n’est pas un milieu où conserver un cigare.
  • La cave à cigares doit être régulièrement ouverte c’est-à-dire 1 fois par semaine en moyenne car les cigares doivent être régulièrement aérés.

Les cigares doivent être stockée dans une cave à cigare idéale à la conservation de celui ci. Il s’agit d’un humidificateur fait en bois et équipé d’un hygromètre qui maintien le taux d’hygrométrie entre 65 et 70%. Il est conseillé de conserver le cigare dans son enveloppe en cellophane si jamais la cave à cigares contient des cigares de saveurs différentes. Cependant dans une cave où sont entreposés des cigares de même saveur, il n’y a pas besoin de cette précaution au contraire entreposer les cigares sans leurs enveloppes de cellophane permet de renforcer leur signature aromatique.

Les derniers articles

Exercices fessiers pour homme : Comment travailler et muscler ses fessiers ?

Travailler son fessier est une activité qui devient de plus en plus populaire depuis un certain temps. Elle est pleine d’avantages et...

Exercices mollets pour homme : Comment travailler et muscler ses mollets ?

Les mollets jouent un rôle essentiel dans la régulation de l’activité cardiaque. Ils activent la circulation sanguine en la propulsant vers le...

Salons d’aéroports : comment accéder aux VIP lounges ?

De nos jours, le voyage par avion est devenu très commun. Grâce à une avancée technologique considérable, c’est même le moyen le...

Sweat pour homme : comment porter un sweat pour homme ?

Le sweat est une pièce très utile dans le placard d’un homme. Le sweat est revenu à la mode ces dernières saisons....

Comment adopter un style classe quand on est un homme ?

Vous n’êtes pas satisfaits de votre style d’habillement ? vous pensez ne pas avoir de la classe ? Vous aimeriez être cette personne qui...