Lutter contre l’éjaculation précoce : Causes, conséquences et solutions

De nos jours, le fait d’être en mesure de tenir un acte sexuel sans aucun problème est très valorisé. Néanmoins, il est à remarquer que les hommes à un âge donné rencontrent divers problèmes. Entre autres, vous trouverez l’éjaculation précoce. Il est question d’un mal qui ne cesse de faire des victimes. Quel est l’essentiel à savoir concernant ce trouble. Pour en savoir plus sur ses causes, lisez l’intégralité de l’article.

Qu’entendez-vous par éjaculation précoce ?

L’évacuation du sperme de façon précoce est une forme de maladie chez la gent masculine. Encore connue sous l’appellation d’éjaculation prématurée, cette dernière est un mal qui touche la majorité des hommes. Elle se caractérise par la projection rapide du sperme de l’homme au cours des actes sexuels. Autrement dit, le patient qui souffre de ce mal met généralement moins de deux minutes avant de faire sortir son sperme. Dans plusieurs des situations, l’homme n’atteint même pas le stade de l’infiltration avant d’éjaculer.

Après les études, il a été retenu que ce mal est subdivisé en deux groupes. Entre autres, il y a : l’évacuation précoce primitive, et celle secondaire.

L’évacuation du sperme précoce : Première phase

En ce qui concerne l’éjaculation précoce primaire, elle montre ses symptômes chez la gent masculine depuis l’âge de la puberté. Il est question du moment qui marque le commencement de la vie sexuelle de toutes personnes.

L’évacuation du sperme précoce : Deuxième phase

Quant à l’éjaculation précoce secondaire, elle se manifeste souvent à l’âge adulte. Autrement dit, ce type d’éjaculation commence après le stade de la puberté.

À l’instar de l’évacuation prématurée qui est le premier symptôme, vous devez savoir qu’il existe bien certains signes pouvant montrer que vous souffrez de cette maladie. Parmi ces derniers, il y a : le non de contrôle de la projection, l’insatisfaction sexuelle et bien d’autres.

Selon certaines personnes le temps d’évacuation précoce varie en fonction de chaque ménage et le statuer à moins de deux minutes est trop exagéré. Ces mêmes personnes pensent que l’évacuation du sperme de façon prématurée n’est pas vraiment considérée comme une maladie. En effet, elles soutiennent l’hypothèse selon laquelle comme elle n’a aucun impact négatif sur la santé, du coup elle ne constitue pas un trouble.

Quelle est la différence entre éjaculation précoce et dysfonctionnement érectile ?

Plusieurs sont ces personnes qui ne savent pas faire la différence entre l’éjaculation précoce et le dysfonctionnement érectile. Contrairement à la première maladie qui est considérée comme une éjaculation rapide, le dysfonctionnement érectile est toute autre chose. Il s’agit d’un mal bien plus grave. Ce dernier se caractérise par la difficulté à garder le pénis en érection au cours du rapport sexuel.

Par ailleurs, il existe bon nombre de maladies qui se rapprochent de l’éjaculation précoce. Parmi ces derniers, il y a : l’éjaculation rétrograde, et celle retardée.

L’éjaculation rétrograde

Celui qui souffre de l’éjaculation rétrograde n’éjacule pas par le pénis. Le sperme prend plutôt un autre chemin et sort par la vessie. Il s’agit d’une infection qui peut être provoquée par une prostate déjà opérée.

L’éjaculation retardée

Contrairement à l’éjaculation précoce qui survient très vite, dans ce cas l’homme met un temps considérable pour éjaculer.

Quels sont les facteurs qui peuvent être la cause de l’éjaculation précoce ?

Il faut dire que majorité de ces facteurs sont très souvent difficiles à gérer. Entre autres, ce mal peut être lié au mental, ou même aux hormones. Ainsi, parmi les causes de l’éjaculation précoce on retrouve :

Les sources psychologiques

Plusieurs études ont prouvé que les cas d’éjaculation précoce sont souvent causés par certains troubles mentaux. Parmi ces derniers, il y a : le stress, l’angoisse, ainsi que d’autres problèmes psychologiques. Il faut aussi noter que les divers types de peur ou la perte de l’envie peuvent être aussi source d’évacuation précoce.

Les sources biologiques

Hormis les causes liées au mental, il existe encore d’autres raisons pouvant entraîner cette infection. Il s’agit des raisons biologiques. En effet, l’éjaculation précoce peut aussi provenir des hormones. Lorsque l’une des hormones mâles telles que la testostérone a des anomalies, cela peut causer une infection.

Le problème peut également venir du côté des neurotransmetteurs. Si ces derniers sont endommagés, ils peuvent engendrer l’éjaculation précoce. Bon nombre d’analyses ont prouvé qu’il existe un neurotransmetteur spécifique qui a pour rôle le contrôle de l’éjaculation. Ce dernier est connu sous l’appellation de sérotonine.

Au cas où le taux de cette hormone est faible dans vos fentes synaptiques, elles peuvent conduire à une évacuation précoce.

Les sources génétiques

Les sources liées aux gènes constituent aussi des raisons pouvant conduire à une éjaculation prématurée. Cependant, dans ce cas de figure, les chercheurs n’ont pas encore trouvé un quelconque lien entre les gènes et l’éjaculation précoce.

L’éjaculation précoce due à certains problèmes

De manière générale, l’éjaculation précoce est causée par des infections ou même des troubles liés à la glande thyroïde. Dans certains cas, ces hormones peuvent être source de l’éjaculation précoce.

Le dysfonctionnement érectile

Il est vrai que le dysfonctionnement érectile est un mal totalement différent de l’éjaculation précoce, mais il peut aussi être un facteur déclenchant cette infection.

Quelles sont les conséquences de l’évacuation précoce ?

Retenez que l’évacuation précoce est un trouble qui a bon nombre de conséquences. Il est question d’un mal qui conduit généralement à la séparation des deux conjoints. Hormis cela, l’évacuation prématurée a aussi des répercussions sur le mental. Cela conduit très souvent à la dépression, et même au manque de confiance en soi.

Hormis ce côté, l’éjaculation prématurée est aussi la cause d’infertilité dans un couple. Dans ce cas, il est recommandé de voir un médecin dans ce genre de cas.

Quels sont les divers traitements possibles pour vaincre l’évacuation précoce ?

Aujourd’hui les recherches ont évolués et il existe plusieurs types de traitements. Ces derniers se font en fonction de la source du trouble. Ainsi, il y a des traitements psychologiques, médicamenteux, alternatifs, etc.

Solution psychologique

Qu’importe la source de l’évacuation prématurée, le remède le plus utile est la méthode psychologique. Le psychologue va se charger de guérir les dégâts causés et aussi faire disparaître l’anxiété.

Remèdes médicamenteux

Dans plusieurs situations, le remède le plus utilisé est l’utilisation de médicaments. Les médecins prescrivent souvent des antidépresseurs à leurs patients souffrants d’éjaculation précoce. Grâce à ce type de maladie, l’éjaculation est retardée.

Les derniers articles

Épilation intime pour homme (maillot, sexe, pénis et pubis) : conseils, techniques et astuces

Nombreux sont les hommes qui prennent la résolution de s’épiler afin de ne plus avoir de poils sur le corps à plus...

Comment choisir une montre de luxe pour homme ?

La montre de luxe est un accessoire de mode pour lequel plusieurs hommes sont prêts à débourser beaucoup d’argent. Mais, il ne...

Décoloration pour homme: Tout savoir avant de décolorer ses cheveux

La décoloration est une nouvelle tendance masculine qui prend de l'ampleur. Vous voulez aussi vous décolorer les cheveux ? Voici quelques conseils...

Sommeil : Comment mieux dormir la nuit ?

Que nous y adhérions ou non, nous savons tous que les principes fondamentaux d'un mode de vie sain sont les suivants :...

Teinture des sourcils pour homme : Tout savoir

Être élégant et présenter un style plutôt attirant n’est pas que l’apanage des femmes. Même en tant qu’homme, vous devez soigner votre...