Tout savoir sur le régime Abura : jeûne intermittent et diète cétogène

Le régime Abura consiste à alterner le jeûne intermittent et la diète cétogène, donc à contrôler son alimentation afin de perdre des kilos. Il s’agit de jeûner 16h par jour tout en consommant moins de glucides et plus de lipides. Ses mérites ont été largement vantés par des stars qui en ont fait l’expérience. Contrairement à d’autres régimes minceur, le régime abura ne nécessite aucune restriction extrême. Son but est de brûler les réserves de graisse et vous aider à manger mieux.

Comment effectuer le jeûne intermittent du régime Abura ?

Durant certaines périodes de la journée, environ 15 à 18h de temps, vous ne devrez pas manger. En réduisant le nombre de calories lors du jeûne, votre métabolisme puisera de l’énergie dans les graisses grâce aux corps cétoniques. Ceci vous permettra de prévenir tout risque cardiovasculaire, d’améliorer votre microbiote intestinal, d’accroître votre sensibilité à l’insuline et de réduire le stress oxydatif.

Vous soulagerez votre système digestif, gagnerez en énergie et éliminerez aisément les toxines pendant ce jeûne. Pour respecter les principes du régime abura, vous pourrez manger de midi à 20h et jeûner jusqu’à 12h le jour suivant.

Pourquoi la diète cétogène dans le régimeAbura ?

L’idée est d’augmenter considérablement les lipides dans votre alimentation, de conserver un apport normal en protéines et de diminuer au maximum les glucides. Les proportions que vous devez respecter sont de 80% en lipides, 10 voire 5% en glucides et 20% en protéines. Votre organisme n’aura d’autres choix que de prendre les graisses comme source première d’énergie. Le processus permettra de créer des corps cétoniques après avoir vidé les réserves de glucose et de graisse.

La cétose aura des points positifs sur votre santé, notamment en prévenant la dégénérescence des cellules, en augmentant l’activité antioxydante. Elle protègera le bon fonctionnement cardiovasculaire et assurera la réquisition des graisses. L’apport en lipides devra privilégier les acides gras mono-insaturés et polyinsaturés que vous trouverez dans l’avocat, l’huile d’olive, les noix et graines de lin.

Quelle est la journée type du régimeAbura ?

Sachant quelles sont les activités de ce régime, vous pourrez jeûner de 8h à 12h en consommant uniquement de l’eau ou de la tisane non sucrée. Ensuite, vous vous alimenterez entre 12h et 20h avec notamment 2 repas respectant les proportions susmentionnées de lipide, glucide et protéines. Vous enchainerez avec le jeûne de 20h à 8h et le cycle continuera.

Quels sont les aliments autorisés dans le régimeAbura ?

Il s’agit des oléagineux tels que noix, amende, noisette, des graines de lin, de courge, de sésame, de tournesol, des fruits gras. Ajoutez à ceux-là, les petits poissons gras tels que le maquereau, la sardine, les anchois, le hareng, et les volailles comme le canard ou le poulet. Comme viande, vous pourrez choisir entre agneau, porc, bœuf, veau. Vous pourrez consommer des œufs, du fromage, de la crème fraiche, du soja, du tofu riche en protéine végétale, des huiles pures, des tisanes, des bouillons. Surtout, vous devrez boire beaucoup d’eau.

Quels sont les aliments interdits par le régimeAbura ?

Dans cette liste, vous avez des fruits, sodas, boissons sucrées, jus, thés froids, céréales et amidons tels que le blé, le riz, le maïs, les pommes de terre. En plus des biscuits, bonbons, viennoiseries, produit à base de sucre essentiellement, miel et autres, vous avez aussi des produits salés et des plats cuisinés. Vous devez expressément éviter les tartes, pizzas, burgers, pâtes, soupes et sauces industrielles.

Quels sont les aliments à éviter que vous pourrez consommer faiblement ?

Les produits laitiers dont les yaourts, laits, fromages frais contenant du sucre sous forme de lactose. Le chocolat, les légumes, le café et les fruits faibles en sucre comme la framboise, les groseilles ou le citron. Vous pourrez utiliser la poudre d’amande ou de noisette comme farine et des édulcorants tels que l’aspartame, le sucralose ou la stévia.

Quels sont les avantages du régimeAbura ?

L’un des premiers avantages est la large gamme d’aliments autorisés sans restriction calorique. Vous pouvez relever la perte de gras importante grâce aux corps cétoniques et au jeûne, les apports énergétiques réguliers, les effets bénéfiques sur votre santé. Ce régime s’apparente au rééquilibrage alimentaire, et en réduisant les glucides il vous évite la consommation des aliments industriels.

Comme autres avantages, notez l’amélioration du sommeil, de la concentration, de la qualité de la peau et la compatibilité avec les régimes végétarien, halal, casher ou encore sans gluten. Le régime abura vous fait garder de bonnes habitudes alimentaires une fois que vous cessez le jeûne et vous pourrez réintroduire progressivement les glucides dans vos repas.

Quels sont les inconvénients du régimeAbura ?

L’inconvénient majeur ici est que vous ne trouverez aucun fruit et légume dans le régime abura, entrainant ainsi une carence en vitamines et minéraux. Vous avez aussi l’absence de céréales réduisant les apports en vitamines B, fer, iode et magnésium. Pour pallier à cela, n’hésitez pas à prendre des compléments alimentaires, ce qui comblera également les vitamines A, C, E, le potassium ou encore le calcium.

Vous avez le manque de fibre pouvant causer des maux de ventre, de la constipation et un déséquilibre de la flore intestinale. L’isolation sociale est quasi inévitable du fait de l’alimentation exclusivement riche en lipides et les phases de jeûne à respecter. L’incompatibilité avec une alimentation végétalienne, car en absence de légumineuse, vous n’aurez pas les apports en protéines qu’il vous faut.

L’augmentation du cholestérol et des risques cardiovasculaires dans le cas où les lipides seraient très concentrés en acides saturés. La formation des calculs rénaux due aux apports élevés en protéine et aux phases de cétone qui pourront acidifier vos urines.

Le régimeAbura est-il fait pour vous ?

Il est fortement conseillé de se faire suivre par un médecin ou un nutritionniste lors du régime abura comme de tout autre régime. Néanmoins, vous ne devrez pas suivre ce régime en cas de diabète de type I, de pathologies cardiaque, rénale ou hépatique, d’hypertension artérielle, et d’hypercholestérolémie. Le régime abura n’est pas adapté aux enfants, aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes ayant un intestin irritable, des troubles alimentaires ou un IMC inférieur à 18,5.

Les derniers articles

Style, mode et look des années 60 pour homme

Les années 60 ont été marquées par la prolifération de mouvements artistiques et culturels, ainsi que le rattachement des groupes de population....

Les meilleurs sites de cam

Créés dans les années 90, les sites de cam ont immédiatement connu le succès. Ce succès a provoqué la naissance d’un nombre...

25 sujets de discussion et de conversation avec une fille ou son crush

La plupart du temps, il est difficile d’aborder une nouvelle personne dans notre vie. On ne sait souvent pas quoi dire devant...

Comment se remettre d’une rupture amoureuse ?

Si vous avez subi une rupture amoureuse, il vous faudra du temps pour vous remettre. Vous allez souffrir, pleurer, pleurer, pleurer et...

Maîtriser le style skateur quand on est un homme

Apparu dans les années 90, le style skateur est depuis quelques mois le sommet de la tendance. Ceci pousse de nombreuses personnes...